Les coulisses d’une séance d’enregistrement KOIDRA

Ca se passe à la maison, en général le week-end du 11 Novembre (ne nous demandez pas pourquoi, mais ça tombe toujours à cette date), et c’est un vrai moment de détente et d’échange

Tous les instruments sont enregistrés en même temps avec pas moins de 9 pistes pour la batterie

Tout le monde travaille au casque avec un mixage personnalisé pour chacun, et oui, on aime le confort chez KOIDRA !

La voix est également enregistrée mais sert de guide et sera réengistrée tranquillement en postprod lors d’une autre séance

Un petit aperçu des câblages nécessaires

Ben oui, 9 pistes pour la batterie, 2 pistes pour la guitare, 4 pistes pour les claviers, 1 piste pour la basse, 1 piste pour le chant, ça commence à faire des cables

Eh JF, le fil rouge, on le branche où ?

Tu peux me rajouter un peu de basse, et pis un peu de grat… !!!

Et moi j’en ai trop !!!

C’est un peu comme ça le premier matin

Après une pause déjeuner bien méritée (et pas trop arrosée…), on attaque les premiers enregistrements

Et là ça sonne grave pour un premier jet

On s’emballe, on s’emballe, mais il reste encore 10 morceaux à enregistrer, faut pas trop s’extasier

Le soir venu (vers 17h00), ben oui, une pause s’impose. (Alain, fais pêter les binouses !!!)

Et après, je ne sais pas pourquoi, tout est plus beau

On se dit alors qu’on a bien bossé et que demain sera encore mieux

Et le lendemain matin, on attaque, presque frais et dispo pour une belle journée d’enregistrement

On réécoute quand même un peu ce qu’on a enregistré la veille, histoire de se rassurer car c’est vrai que la veille on trouvait ça bien …

Houais, ça va, mais moi je reprendrai un bout de mon solo dit Patrick le gratteux !!!

Pour le clavier, je pourrais encore faire ça mais t’embêtes pas, je repasserai dans la semaine

Et pour le batteur, ben faut que tout soit dans la boite pour la fin du week-end parce que tout remonter pour une soirée, et ben non ….

Et voilà, le week end se termine, on range tout notre bazar, car ce n’est pas un studio à demeure et on cale nos prochains RV pour réengistrer tel et tel bout d’instrument (sauf la batterie mais ça je pense que vous l’avez compris)

On réenregistre la voix et les choeurs. Il faut parfois arrêter Fafa car il nous ferait 250 voix différentes pour un refrain

Il se fait même souvent aider par des choristes féminines (il faut bien rajouter un peu de tendresse dans ce monde de rockers)

Il ne restera plus que quelques dizaines de soirées à passer pour réaliser le mix et le matering de toutes ces pistes, concevoir la pochette, la réaliser et la valider tous ensemble

Vous comprendrez mieux maintenant le travail que représente l’enregistrement de nos CD, mais c’est un moment très agréable pour nous de penser que vous pourrez continuer à nous écouter, confortablement assis dans votre canapé

Alain LE MAITRE

RETOUR

Un commentaire sur “Une séance d’enregistrement

Poster un commentaire sur LE MAITRE Retour